Les antivirus pour Mac 2013


"C’est la saison des cadeaux, smartphones et tablettes sont venues équiper vos foyers, en plus des appareils déjà présents. Mais Oh…Que vois-je ? Un Mac ! Vous avez craqué et décidé d’ajouter à votre parc informatique un ordinateur sous Mac OS. Enfin ! Libéré des contraintes de Windows, des mises à jour de sécurité, des écrans bleus, des virus…Ah mais on est en 2013 ! Windows n’est plus si instable et poreux comme autrefois et Mac OS n’est pas la parangon de l’invulnérabilité tel qu’il le proclamait il y a encore de cela quelques mois…Voici donc un tour d’horizon des différents antivirus existant pour ce système d’exploitation, avec quelques conseils d’utilisation au passage.


Bon, j’ai un Mac et maintenant je fais quoi ?

Bien sûr, vous avez quelques jours devant vous pour apprivoiser la bête : Prise en main, émerveillement devant le niveau de qualité de la conception, facilité d’utilisation globale…Eh oui, c’est beau et en plus c’est facile. Cela ne doit pas vous empêcher de connaître les risques inhérents à ce système qui sont en plus démultipliés si vous combinez les OS. Voici donc une liste non exhaustive des logiciels de sécurité que vous devrez au moins connaître et que nous vous conseillons d’essayer au moins une fois.

  • Virus Barrier d’Intego
  • Eset Cyber Security
  • Bitdefender pour Mac
  • Norton pour Mac
  • Kaspersky pour Mac
  • Et les gratuits me direz-vous ?

Conclusion

On adore les conclusions, mais aussi relancer les débats. Si les commentaires étaient ouverts sur votre site qui parle des antivirus favori, vous auriez pu lire une litanie de trollages sur le fait que les Mac sont sécurisés, que Linux ne craint rien et que Win daube…bref, nous préférons vous épargner pour l’instant ces querelles inutiles et juste vous présenter quelques produits qui à notre avis ont au moins le mérite d’exister et qui pourront assurer la protection de votre nouvelle( ?) machine si belle et si coûteuse. Et sachez que même si demain le Mac ne sera pas la plateforme à vermine telle que l’a été le PC sous Windows, ses utilisateurs courent toujours le risque d’être escroqué, de subir une attaque 0day avec un kit d’exploit et de devenir des porteurs sains, vecteurs de malware pour tout son entourage…"