Sans le savoir, êtes-vous aussi sensible au wifi ? Etes-vous électro-sensible ?

wifi box internet sensibilité tourmaline noire

Depuis longtemps, je constate être sensible aux réseaux wifi émis par les box des fournisseurs d'accès à internet.

Cela se caractérise par différents symptômes, les plus fréquents étant :

  • la tête prise comme dans un étau,
  • une sorte de légère migraine qui disparaît lorsque je quitte le lieu où je suis,
  • une sorte de fatigue assez bizarre,
  • des sueurs froides dans le bas du dos,
  • trouble du sommeil,
  • anxiété ...

La Livebox Play (noire) est certainement celle à laquelle je suis le plus sensible. C'est avec elle que je me sens vraiment mal voir "malade", tant que je suis dans son rayon d'action.

Je l'ai remarqué la 1ere fois, lorsque j'étais chez une cliente durant une intervention. J'ai passé 2 heures à être dérangé, mal à l'aise. J'ai compris à la fin que sa nouvelle Livebox Play était sous son bureau, à moins d'un mètre de moi. J'étais donc totalement bombardé directement par les ondes wifi (dernière norme forcément ...).

J'habite dans un appartement, dans une résidence. J'ai de la chance, car la box de SFR ne me cause pas ces désagréments. Mes voisins aussi sont chez SFR aussi, tant mieux. Mais j'ai récemment eu un nouveau voisin, qui en emménageant, à installer une Livebox. Je l'ai ressentie immédiatement.

Plus généralement, cela signifie que je suis électrosensible.


Comment faire pour vivre normalement, sans les désagrément des ondes wifi ?

J'ai 2 possibilités : déménager dans un lieu loin de tout voisinage (disons l'Ilet à Corde à Cilaos, ou Mafate carrément), ou bien trouver un moyen de me protéger.

Au lieu de déménager, j'ai choisi des moyens simples, que tout le monde peut mettre en oeuvre facilement.

- Tous les soirs, j'éteins manuellement ma box. La source la plus forte de wifi ne m'atteint donc plus. Il est possible aussi d'utiliser dans certaines box (Libebox et SFR) la fonction de planification de l'accès au wifi. C'est-à-dire qu'un programme dans la box allume et éteins pour vous automatiquement le wifi.

-  J'utilise des pierres de tourmaline noire ! Ceci est tout à fait surprenante pour quelqu'un de cartésien comme moi. Ces pierres  sont des "pierres de protection par excellence, en déviant les énergies négatives, principalement les pollutions d'origines électromagnétique (TV, ordinateurs, compteur électrique, etc..)". Je teste cette solution depuis quelques jours et je suis le 1er surpris de regain d'énergie et des la disparition de mes symptômes.

Tourmaline noire protection wifi

Beaucoup de site internes traitent de ce sujet, plus ou moins bien. Mais je pense qu'il fallait qu'un "informaticien" en parle aussi, pour amener les gens sujets à cela prennent conscience aussi qu'il y a des solutions.


Trouvé sur Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Sensibilit%C3%A9_%C3%A9lectromagn%C3%A9tique#Diagnostic_diff.C3.A9rentiel

La sensibilité électromagnétique ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques (ou IEI-CEM, ou électro-sensibilité, ou électro-hypersensibilité ou HSEM ou EHS ou syndrome EHS ou syndrome d'intolérance aux champs électro-magnétiques, SICEM) serait une maladie dans laquelle une personne déclare souffrir de symptômes qui selon elle sont causés et aggravés par des champs ou des ondes électromagnétiques. (...)

Les symptômes rapportés sont divers, ce qui signifie qu'ils peuvent s'apparenter à d'autres troubles ou maladies. (...)

Pour les personnes se jugeant électrosensibles, les symptômes passagers peuvent évoluer vers la chronicité et présenter des conséquences diverses :

souffrances physiques (impression de décharges électriques dans le corps, de fourmillements, oreilles qui chauffent, sensation cuisante dans la zone temporale, sensation de « pression dans le crâne », nausées, gorge « serrée », maux de tête…)

psychologiques (anxiété, état dépressif) ;

asthénie (fatigue), perte d'appétit, insomnie, douleurs musculaires, malaises ;

troubles digestifs, dérèglement hormonal, baisse de l'immunité (état grippal) ;

problèmes dermatologique : rougeurs, gonflement de la peau, démangeaisons, irritation oculaire, sécheresse de la partie supérieure de la trachée ;

dyspnées, troubles du rythme cardiaque (palpitations), problèmes vasculaires (hypertension, sensations de froid ou de bouffée de chaleur), épistaxis ;

dystonie musculaire (contractions involontaires), craquements articulaires, sensation de "crispation" au niveau mastoïdien ou maxillo-mandibulaire, bruxisme ;

sensibilité aux odeurs, troubles visuels, baisse auditive (acouphènes), hyperacousie (augmentation de la sensibilité aux bruits)

maladresse, difficulté de langage et de raisonnement, troubles de l'attention et de la mémorisation à court terme, aboulie ;

perturbation de la vie affective, apathie, isolement social, irritabilité ...


Trouvé sur http://www.topsante.com/medecine/medecine-divers/environnement-et-sante/ondes-peut-on-y-etre-sensible-10548

Ondes: c’est quoi, l’électro-hypersensibilité (EHS) ?

Un ensemble de troubles liés à l’exposition aux champs électromagnétiques (téléphone portable, antenne-relais, wifi, téléphone fixe sans fil, micro-ondes …) et aux champs électriques. Les personnes électrosensibles disent ressentir des perturbations et des douleurs lorsqu’elles sont près de ces ondes. Au fil du temps, elles deviennent sensibles à des champs électromagnétiques d’intensité de plus en plus faible.

Ondes : quels en sont les symptômes ?

Ils sont très divers et n’ont rien de spécifique : rougeurs, picotements, sensations de brûlure, fatigue, maux de tête , douleurs musculaires, anxiété, troubles du sommeil , de la concentration et de la mémoire… Certains ressentent des douleurs si intenses qu’ils sont contraints de quitter leur travail, d’aller habiter à la campagne, voire dans des grottes. Des situations qui engendrent l’isolement social.

Ondes: qui est concerné ?

3% des Français seraient électrosensibles. «Avec la prolifération des ondes, certains scientifiques considèrent que 8% de la population pourraient être concernés d’ici une dizaine d’années», déclare le Dr Marc Arazi, coordinateur national de l’association Priartem (Pour une réglementation des implantations d’antennes relais de téléphonie mobile ). «Cette pathologie touche toutes les catégories socioprofessionnelles, mais surtout les femmes», observe le Pr Dominique Belpomme, président de L’ Artac (Association pour la recherche thérapeutique anticancéreuse), qui a examiné 500 cas depuis fin 2009.

Ondes: la pathologie est-elle reconnue ?

En France, pas officiellement, même si de plus en plus de médecins admettent sa réalité. En Grande-Bretagne, elle est reconnue comme une maladie. En Suède, elle est considérée comme un handicap. À Stockholm, certains reçoivent des aides pour acheter du matériel isolant destiné à protéger leur logement de la pollution électromagnétique.